COMMUNICATION – CORONAVIRUS – COVID-19

 

En savoir plus

 

LA COP25 DE MADRID, UN SUCCÈS EXCEPTIONNEL AU SCÉNARIO INVRAISEMBLABLE

05 décembre 2019

 

La COP25 de Madrid a ouvert ses portes au public lundi 2 décembre, pour 11 jours de réflexions et d’actions autour du climat, avec la présence de gouvernements, d’ONG et d’experts du monde entier. Il aura fallu redoubler d’efforts pour mener à bien l’organisation de cet événement, qui devait initialement se tenir au Chili et qui a été délocalisé au tout dernier moment en Espagne, et pour lequel nous équipons en audiovisuel et énergie une grande partie des salles plénières, espaces presse, espaces communs, pavillons & bureaux de délégations.

Retour sur plusieurs mois de surprises et d’exploits techniques et logistiques :

LE CONTEXTE TENDU POUSSE LE CHILI À RENONCER À LA COP25

Durant ces dernières semaines, le Chili a traversé une période de forte instabilité socio-politique et économique. Le pays recense de nombreux affrontements violents entre policiers et manifestants dénonçant notamment les grandes inégalités sociales. Les nouvelles mesures prises à la suite du changement gouvernemental n’ont malheureusement pas encore permis d'apaiser les tensions. Compte tenu de cette situation, le gouvernement chilien a choisi d’annuler la tenue de la COP25 sur son territoire le 30 octobre. À précisément 33 jours du coup d’envoi de l’événement, et alors que les travaux de montage et d’équipement des infrastructures étaient quasiment finalisés à Santiago, la question de l’annulation est dans toutes les têtes.

L’ESPAGNE PROPOSE UNE SOLUTION DE REPLI

L’annonce du gouvernement chilien a eu l’effet d’un coup de tonnerre à l’échelle planétaire : le calendrier des gouvernements et ONG participants à l’événement est bouleversé et les nombreuses équipes et prestataires déjà sur place depuis des mois pour le montage sont pris de court. Face à cette situation, c’est l’Espagne qui a fait preuve d’une grande réactivité en proposant une solution alternative dès le lendemain de l’annonce officielle. Le gouvernement espagnol a mis à disposition sa capitale pour héberger le rassemblement et permettre de maintenir l’événement aux dates initialement prévues (du 2 au 13 décembre 2019). C’est finalement Madrid qui accueillera in extremis la 25ème édition de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

"PAVILLON INDIA COP25"

L’ÉVÉNEMENT SAUVÉ PAR UN DISPOSITIF EXCEPTIONNEL

À moins d’un mois du coup d’envoi, l’Espagne s’est lancé le défi d’assurer le bon déroulement de la programmation initiale de la COP25. Toutefois, le scénario auquel est confrontée la 25ème édition de cet événement mondial est sans précédent et l’installation de cette COP délocalisée dans l’hémisphère nord représentait un immense défi logistique et technique pour nos équipes et l’ensemble des prestataires impliqués.

Selon Paul Watkinson, membre du bureau de la CCNUCC, « C’est presque un miracle de réussir à organiser en un mois ce que d’autres pays font d’habitude en une petite année. L’Espagne réalise un effort extraordinaire pour que la COP25 fonctionne ».

Les gestionnaires du lieu ont mobilisé tous leurs fournisseurs et ont orchestré le travail de plus de 1 500 personnes qui ont monté, équipé et aménagé les 113 000 m2 de surface, permettant ainsi d’assurer l’ouverture des sept pavillons dédiés. La capitale espagnole a également recruté en seulement quelques jours plus de 400 volontaires, qui ont apporté leur aide aux 200 volontaires envoyés par les Nations Unies. Eduardo Lopez-Puertas, Directeur Général de l’IFEMA, décrit cette situation extraordinaire en une phrase : « C’est une folie, oui, mais une très belle folie. »

Nos équipes ont ainsi relevé haut la main le difficile challenge d’équiper les différents pavillons et stand d’ONG et de pays, et d’installer sur cet événement tout le matériel audiovisuel nécessaire à son bon déroulement : 

  • 307 enceintes
  • 124 micros HF
  • 1281 postes de conférence
  • 27 cabines de traduction doubles et triples
  • 5000 casques et récepteurs de traduction 
  • 502 écrans LCD
  • 31 vidéoprojecteurs

Grâce à l’investissement de l’ensemble de ces équipes, qui ont assuré à la fois le démontage de l’installation à Santiago du Chili, l’organisation logistique, les préconisations techniques et la préparation du matériel depuis nos locaux de Brignais, mais également l’installation et l’exploitation à Madrid en un temps record, la COP25 a pu ouvrir en temps voulu et rassembler les chefs d’Etat, représentants de nombreux pays, ONG et experts autour des grandes questions climatiques actuelles.

Le site web de l'événement : https://unfccc.int/fr/cop25